Un microphone directionnel ou omnidirectionnel

Conçu pour la conversion des sons en signaux électriques, chaque micro présente une technologie unique propre à son utilisation. Outil essentiel dans un home studio, il est crucial de bien choisir le microphone. Comment le faire? Comme éléments de réponses, nous allons nous focaliser dans un premier temps sur la définition et le rôle d’un microphone. Dans le second, nous parlerons des différents types de micro selon la directivité. Et enfin, nous évoquerons quelques caractéristiques techniques d’un micro.

Microphone : définition et rôle

Le micro est avant tout un matériel pour créer des sons. Il convertit des signaux acoustiques, venant de la bouche ou des instruments musicaux  par exemple, en signaux électriques que les outils musicaux comme la table de mixage, les matériels d’enregistrement ou autres , peuvent interpréter par la suite. Pour un créateur de musique, il permet de transformer les sons instrumentaux en musique. Le choix d’un microphone de studio est donc crucial pour avoir des résultats appropriés lors d’un enregistrement sonore. Et le résultat est fonction du type de micro selon sa directivité.

Les différents types de micro selon la directivité

La directivité d’un micro indique sa zone de capture de sons. En effet, selon ce caractéristique, on peut classifier les micros en trois types : les micros cardioïdes, les omnidirectionnelles et les bidirectionnelles. Utilisés lors de l’enregistrement des voix ou d’instruments, les premiers types restituent les sons par l’avant. Ils ne captent donc que le son dans lequel il est pointé. Quant aux seconds types, ils captent uniformément les sons provenant de la source à 360°. Ils démontrent un enregistrement neutre et relativement réel. Les micro bidirectionnels captent les sons par l’avant et par l’arrière. Ils ont l’avantage de faire un enregistrement d’une façon simultanée de chaque direction pointée du micro. Mais les performances attendues du micro  dépendent surtout  de leur caractéristiques.

Les autres caractéristiques du micro

Pour mieux comprendre le fonctionnement d’un microphone, il faut prendre en compte au moins les quatre éléments suivants: le souffle, le niveau SPL, la sensibilité et la réponse en fréquences. Le bruit de fonds généré par les composants du micro constitue le souffle. Ce bruit diminue en fonction de sa qualité. Le niveau SPL ou Sound Pressure Level est la pression admissible : il devrait augmenter avec avec la puissance de la source sonore. Quant à la sensibilité, elle représente l’habilité du micro à  la transformation des sons vibratoires en ondes électriques. Elle augmente avec la quantité d’électricité. Le principal caractéristique est surtout la réponse en fréquences. C’est la capacité de capture et de restitution de sons du micro à certain intervalle de fréquence.Ainsi, lors de l’achat de son microphone , il faut bien prendre en considération ces critères de choix en fonction de ses besoins.

Bien connaître les lois sur les tapages diurnes et nocturnes
Penser le projet : évaluation des besoins et analyse des nuisances