Haut-parleur ISOPHON

Historique

Alexandre Graham Bell a créé le premier haut-parleur pour son téléphone en 1876, il a été rapidement suivi par Ernest Siemens en 1878. En 1881 Nicolas Tesla aurait créé un élément similaire. L’idée moderne d’une bobine mobile dans les parleurs a été exploitée par Oliver Lodge en 1898. Le principe de la bobine mobile a été breveté en 1904 par Chester w Rice et Edwar W Kellog.

Les premiers haut-parleurs utilisaient des électro aimants car des aimants permanents puissants n’étaient pas encore disponibles à des prix raisonnables. La bobine de l’électroaimant qui générait le champ magnétique était alimentée par une paire de connexion supplémentaire.

La qualité du système de haut-parleurs jusqu’à 1950 était assez pauvre pour nos oreilles d’aujourd’hui . À part quelques exceptions comme les enceintes des fabricants KLIPSCH, JBL, ALTEC, JENSEN et QUAD l’ensemble de la production n’atteignait pas les critères de qualité d’aujourd’hui. La plus grande amélioration sur les haut-parleurs se situe sur l’évolution des matières composant le cône. D’autres points ont aussi fait progressé le comportement des haut-parleurs comme les colles supportant de hautes températures et des aimants permanents moins chers, plus petit et plus puissants.

La conception assistée par ordinateur et l’évolution des techniques de visualisation du comportement des haut-parleurs comme par exemple avec l’interférométrie au laser ont permis l’utilisation de matières nouvelles dans le domaine de la reproduction sonore. Un autre exemple peut être fourni par l’utilisation de métal comme le titane ou le diamand dans la fabrication des dômes de haut-parleurs pour les fréquences élevées. Le constructeur britannique Celestion ou le fabricant américain JBL ont largement utilisé ces nouvelles méthodes et matériaux.

La marque Velodyne
Triangle : marque internationale