Enceinte Elipson Studio Pro

Exceptionnelle synthèse entre la justesse des timbres, la reproduction des détails, la qualité de l’image spatiale et la dynamique: vous réconcilie tout de suite avec tous les types de musiques! Utilisation simple, finition excellente. Pas de blindage magnétique; absence d’ex­trême-grave (mais intelligem­ment masquée), prix tout de même élevé.

Ces dernières années, Elipson s’est peut-être laissé emporté par son souci, désormais légendaire, de la perfection. Et si les gammes Tradition, Signature ou Prestige de la marque française révèlent incontestablement d’excellentes surprises, les prix sont, eux, plutôt élevés en cette période économiquement difficile pour la plupart d’entre nous. C ‘est surement cette réflexion à laquelle se sont livrés les ingénieurs de la marque, en proposant cette Studio Pro.

Certes, elle n’est pas donnée -surtout dans sa catégorie d’enceinte de bibliothèque, mais elle appartient bel et b ien à l’aristocratie acousoutique d’Elipson. Il suffit pour s’en convaincre de regarder sa qualité de fabrication et les composants qu’elle emploie. Et puis,biensûr,il faut aussi que la mystérieuse alchimie sonore opère, pour en faire une véritable référence…

« L’écoute est d’emblée séduisante, avec des timbres majestueux. »

En ce qui concerne la présentation, la Studio Pro est une très belle enceinte, très compacte aussi. Nous ne l’avions vue qu’en photo, et, arrivée pour un essai, nous l’avons trouvée beaucoup plus petite que ce à quoi nous nous attendions. Mais elle est très belle .elle bénéficie d’un véritable placage bois, disponible en deux finitions différentes très réussies. On voit tout de suite quel est son principe de charge,avec lèvent laminaire au bas de sa façade. Le cache avant en jersey noir est on ne peut plus traditionnel, hormis sa forme qui rappelle- de très loin, cette fois – les systèmes à décalage de phase chers à la marque. De toute façon. nous vous conseillerons tout de suite de l’écouter sans sa grille frontale. À l’arrière, on découvre avec le même bonheur un ensemble de prises prévues d’origine pour le bi-câblage ; des câbles de fort diamètre réunissent les bornes des deux haut-parleurs mais, précisons-le également dès à présent, nous vous recommandons d’opter pour le bi-câblage : les performances le méritent amplement I

Techniquement parlant, la Studio Pro utilise un haut-parleur médium-grave de 130 mm de diamètre, d’origine Peerless, à membrane en Nomex: et un tweeter à dôme de 25 mm de marque Vifa. le même que celui-ci déjà rencontré sur la Signature, et reconnaissable entre mille grâce à son ogive centrale. Ce que vous ne voyez pas, c’est une conception interne très sérieuse, avec des parois plus épaisses que la moyenne ,des rigidificateurs et même un système permettant débloquer complètement le moteur et le châssis du petit boomer. Même l’évent de décompression participe de cette rigidité totale, étonnante finalement, vue les petites dimensions de l’enceinte.
L’installation ne pose strictement aucun problème. Nous avions réservé des partenaires de choix à la Studio Pro. Bien sûr, il convient aussi d’installer les deux enceintes sur des pieds dignes de ce nom, les Studio Pro elles-mêmes bénéficiant de pointes de découplage (fournies), directement vissées dans leur base

L’écoute est instantanément séduisante, et ce sans aucune des restrictions habituelles ou des doutes que peut soulever tel ou tel point. D’autant que nous pouvons nous en souvenir, nous avons tout d’abord retrouvé cette espèce de beauté, voire la même de majesté des timbres, qui nous avait tant séduit lors de l’essai de l’Elipson Signature . Ce qu’il y a de réellement magnifique ici, c’est que tous les détails, toute la transparence semblent en permanence intégralement restitués, sans pour autant que n’apparaisse jamais la moindre once de coloration, ou de traitement «électronique» de la musique. En changeant de disque, le son change, mais évidemment sans que jamais on ne soupçonne la moindre interven ion en bien ou en mal, des enceintes! Leur petite taille permet d’autre part de bénéficier d’une image stéréophonique à la fois profonde et précise, avec un respect étonnant de l’espace de l’enregisr rement, même si, malheureusement, on sent bien, sur des enregistrements récents, que celui-ci a été recréé artificiellement dans le studio de prises de son ou de montage… De ce point de vue, la Studio Pro porte bien son nom, et nous ai trierions que certains preneurs de son l’utilisent pour peaufier leurs enregistrements…

Enfin – et ce n’est pas non plus la moindre de ses qualités – cette enceinte semble parfaitement respecter la dynamique, se jouant beaucoup plus facilement que ne le laisserait penser sa petite taille des grandes masses orchestrales ou des effets superfétatoires des enregistrements de musique moderne purement « électronique ». bref, l’Elipson Studio Pro semble résoudre la quadrature du cercle : laisser s’exprimer les sources qu’on lui donne à reproduire sans jamais les modifier, mai s apporter aussi une sorte de plénitude sonore permanente absolument extraordinaire. Nous sommes conquis…

Enceintes Pioneer S-3EX
Enceintes Marten design Coltrane